AbyséO Consortium

08 janvier 2020

CE QU IL FAUT RETENIR

selection

VOUS PAYER TROP

J EN PROFITE

 

Il existe un peu moins de 200 dispositifs permettant de réduire votre fiscalité dans le droit fiscal français. Parmi les plus connus, on retrouve notamment la réduction d'impôts pour l'emploi d'une personne à domicile, la déduction des intérêts d'emprunts de la résidence principale ou encore les investissements dans l'immobilier neuf. Sans tomber dans l'étalage soporifique de tous les textes de lois, nous avons décidé de référencer dans cette section, sous la forme de fiches, les principaux dispositifs vous permettant d'alléger votre fiscalité. Cliquez sur le lien qui vous intéresse afin de découvrir sa fiche d'informations. Il existe quatre principales catégories de supports ermettant de réduire vos impôts :

L'immobilier

Le financierMorgane complet rappel

 Chacun répond à des exigences et à des objectifs différents qu'il est important de bien connaître avant de se lancer. Votre âge, votre situation familiale et professionnelle, votre situation patrimoniale sont autant de paramètres qui modifient le choix des supports à privilégier.

La défiscalisation immobilière : un bon moyen de réduire ses impôts

Deux types de dispositifs de défiscalisation immobilère permettant de réduire ou de diminuer votre "note fiscale": 

Les dispositifs de « déduction » : il s'agit de regrouper un certain nombre de charges que vous allez pouvoir imputer (déduire) de votre revenu brut imposable (ou de vos revenus fonciers si vous en avez) et ce, généralement à hauteur de 10.700 € / an. En d'autres termes, vous pouvez déduire jusqu'à 10.700 € de vos revenus ce qui aura comme conséquence de diminuer votre base imposable et par voie de conséquence, vos impôts. 

Le mécanisme le plus courant est le « Deficit Foncier ». Ce fameux déficit est constitué des charges imputables (frais de gestion ou assurances…), de la taxe foncière (la taxe foncière est en effet déductible lorsque le bien concerné est mis en location) et des travaux effectués dans le(s) logement(s). 

 

simulation

Dans cette catégorie on trouve également les dispositifs de type « Borloo, de Robien, Malraux… » qui permettent également de générer un déficit foncier, également plafonné à 10.700 € / an. 

- Les dispositifs de « réduction » : il s'agit là d'agir directement sur l'impôt brut à payer, afin d'en diminuer le montant final. Les dispositifs les plus connus sont les dispositifs Pinel, Censi Bouvard et Girardin. 

- Le dispositif de plafonnement des niches fiscales : mise à jour de la loi au 1er Janvier 2011 où le gouvernement vote une loi plafonnant le cumul des réductions ou diminutions d'impôts. Ainsi, pour les dépenses engagées en 2011 (impôt 2012) le plafond global de réduction est fixé à 18000 € + 6% du revenu imposable.

 

Posté par abyseo à 20:28 - Permalien [#]